Retour Réunion technique CGTE 2018

Retour sur la réunion technique des standards

 

Retour sur la réunion technique concernant les standards francais du padda de java.

Étaient présents en juges : 6 juges

Etaient présents en éleveurs : 6 éleveurs

 

La réunion fût menée par Michel Van Den Biesen et Jean-michel Nepote-cit. L'objectif était la validation des standards sur lesquels nous avons travaillé pour qu'ils soient ensuite présentés à la COM france. Nous avions déjà une base, mais nous avons proposé de nouvelles choses ou améliorations. Les oiseaux présents étaient d’une aide précieuse pour nous orienter dans nos choix. Les standards abordés : Gris phénotype sauvage, opale gris, pastel gris, phaéo, topaze, opale phaéo, phaéo pastel, opale pastel, blanc et panaché. J’aborderai ici les seules

NOUVEAUTÉS PROPOSÉES, d’autres petits détails ont changés mais vous seront indiqués lors de la parution des nouveaux standards :

Aspect général de l'oiseau quelque soit le phénotype : 15 cm de long, de l'extrémité du bec au bout de la queue. Une impression de puissance. Toute présentation d'un oiseau avec trace blanche présente autre part que dans les joues ou les sous caudales (excepté blanc et panaché) donne lieu a une élimination et à l’apparition d'une mention NP (non pointé) . L'oiseau reste jugé car il peut avoir de bonnes qualités (formes ,taille ,couleur) mais il n'est pas pointé car ce défaut est trop important.

La queue et la calotte doivent êtres de même intensité de couleur.

La bavette sous le bec doit toujours être de même couleur que la calotte.

Les femelles sont souvent inférieures en taille avec un bec moins marqué et un cercle oculaire moins vif.

Gris phénotype sauvage : Liseré d’au moins 2mm d’épaisseur pouvant monter jusqu’à 3 mm.

Opale gris : Couleur de dos et de poitrine gris azuré.Calotte et queue gris foncée.

Pastel gris : Calotte et queue noir brun, dos et poitrine gris cendré, ventre rose vineux.

Phaéo : Calotte et queue roux brun, avec une poitrine et un dos beige le plus chaud possible sans voile grisatre.

Topaze : Calotte et queue brun noir, avec une poitrine et un dos beige grisâtre.

Opale phaéo : Comme il reste très difficile de savoir si les oiseaux de cette combinaison sont de réels opale phaéo ou topaze phaéo nous avons décidé de proposer pour le moment appellation “opale brun”. En effet il reste illogique de créer une catégorie opale phaéo et de ne pas créer la catégorie opale topaze. Il est de plus nettement envisageable que dans cette classe “opale phaéo” soient présentés des “opale topaze”.

Phaéo pastel : Idem que l’opale phaéo, celui ci deviendrai “brun pastel” pour le moment.

Opale pastel : Même si l’ensemble du plumage devient plus clair qu’un opale, et que la tête et la queue se trouvent éclaircies, ces dernières doivent tout de même rester plus marquées que le dos et la poitrine. la bavette doit aussi être colorée.

Blanc : RAS

Panaché : RAS

Je souligne ici le fait que ces propositions vont être retravaillés en interne et je vous ferai parvenir dès que possible les nouveaux standards mis à jour. Il ne s’agit pour le moment que de suggestions et éventuelles améliorations. Je tiens à remercier l’équipe entière des juges ainsi que les éleveurs présents lors de cette réunion. Ce fût un temps d’échanges réellement constructif et sympathique entre juges et éleveurs passionnés.

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×